About

Books

Stereo Taxi

Stereo Taxi

members

Login

Stories

videos

Sort By: Most recent

Search: name or keyword

Level: All

Level: All

search: name or keyword

Shuffle

Tyler a enlevé son alliance, a pris l'avion et a passé une semaine à San Francisco. Puis il remit son anneau et rentra chez lui, sachant qu'il n'était pas devenu suave comme par magie depuis sept ans que Stella s'était installée pour lui.

Par Jesse Stanchak

Mots-clés: Amour, Portrait

Tyler took off his wedding ring, boarded a plane, and spent a week in San Francisco. Then he put his ring back on and fly home, secure in the knowledge that he had not magically become suave in the seven years since Stella had settled for him.

By Jesse Stanchak

Keywords: Love, Portrait

Je me suis opposé à la loi et celle-ci ne tenait pas compte de moi comme un paquebot ignorerait une mouche des fruits, mais vous pouvez voir comment cette mouche, dans cette analogie, pourrait aussi se faire passer pour un rebelle voué à l'amour, plutôt qu'un idiot. En tout cas, j'ai payé l'amende de jaywalking.

Par Elliott Downing

Mots-clés: Satire, Humour

I fought the law, and the law disregarded me the way an ocean liner would disregard an onrushing fruit fly, although you can see how the fly in this analogy might also fancy himself a romantically doomed rebel rather than just an idiot. Anyway, I paid the jaywalking fine.

By Elliott Downing

Keywords: Satire, Humour

Peut-être que ce sera finalement l'année où je serai en forme, commencer à utiliser des coupons, encadrer mon partenaire commercial pour le vol du bijou que j'ai commis, simuler ma mort sur un bateau à moteur enflammé et porter un pantalon plus flatteur.

Par Julia Gulia

Mots-clés: Satire, Humour

 

Maybe this'll finally be the year I get in shape, start using coupons, frame my business partner for the jewel heist I committed, fake my death on a flaming speedboat, and wear more flattering pants.

By Julia Gulia

Keywords: Satire, Humour

Vacances de Salvador

 

Le plus grand centre commercial Salvador Dali est allongé sur son canapé. Il porte un jean et un t-shirt et sa moustache est baissée. "Juste un instant d'être extraordinaire, s'il vous plaît", se plaint-il à son carreleur Pete le carreleur, "Laissez-moi juste être invisible et banal pendant un jour, un mois, une année!" «Tu détestes ça Salvy, tu détestes être à l’arrière-plan.» Les vieux amis clochent des bouteilles de bière et fument une autre cigarette. «Pete, je suis tellement ennuyé d'être Salvador Dali, c'est comme être la putain de reine d'Angleterre - toute la présentation, toute la pensée, tout le travail… Je considère chaque détail de mon apparence… tu sais que je ne suis même jamais assis nulle part publiquement, cela ne semblerait pas intéressant pour un photographe de passage. Je saute de bâtiment en diagonale à l’enceinte des gorilles et au pont inversé de rococo comme un putain de fou - même s’il n’ya personne qui regarde! Même quand il n'y a personne! Je prends la pose quand je m'arrête pour attacher mes lacets. Je fronce les sourcils quand je pisse, de peur que les murs ne me jugent inélégant ... J'ai besoin d'une pause pour être moi. " "Je suppose que c'est le cas", Pete lève les yeux de sa cigarette pour voir Salvador allongé sur le tapis en peau de tigre avec ses longues jambes en l'air qui équilibre Babou l'ocelot sur ses pantoufles rose fluo.

Par Joe Coles

Mots-clés: Satire, Humour

Salvador’s holiday 

Salvador Dali lies on his sofa. He is dressed in jeans and t-shirt and his moustache is down. 

“Just one moment of being un-extraordinary please”, He complains to his Pete the tiler, “Just let me be invisible and unremarkable for a day, a month, a year!”

“You’d hate it Salvy, you hate being in the background.” The old friends clink beer bottles and have another cigarette. 

“Pete I’m so very bored of being Salvador Dali, it’s like being the fucking Queen of England —all the presentation, all the thought, all the work… I consider every detail of my appearance..you know I never even sit anywhere publicly that wouldn’t look interesting to a passing photographer. I hop from diagonal building to gorilla enclosure to inverted rococo bridge like a fucking lunatic — even if there isn’t anyone looking! Even when there is nobody there! I strike a pose when I stop to tie my laces. I cock a whimsical eyebrow when I piss lest the walls judge me inelegant..I need a break from being me.”

“I guess you do,” Pete looks up from his cigarette to see Salvador lying on the Tigerskin rug with his long skin legs in the air balancing Babou the ocelot on his neon pink slippers.

By Joe Coles

Keywords: Satire, Humour

Il est un maître de l'origami et du regret. Il transforme des lettres d’amour qu’il n’a pas envoyées à bord de bateaux, les laisse déchaîner sur une marée nulle part: une flotte d’émotions pliées, froissées par le doute et laissées pour compte. Des navires d'une blancheur fantôme naviguant vers un pays qui ne l'était jamais, arborant toujours un ancien drapeau.

Par Barlow Adams

Genre: Amour, Portrait

 

He is a master of origami and regret. He turns love letters he didn’t send into boats, sets them loose on a tide to nowhere: a fleet of folded emotion, creased with doubt and weathered by time. Ghost-white ships sailing for a land that never was, still flying an old flag.

By Barlow Adams

Genre: Love, Portrait